La causalité : pas moyen d'en réchapper.


Certains l'appellent karma, d'autres l'appellent le Ying et le yang, mais pour rester dans cet esprit de raison, nous garderons ce mot de causalité. Vous n’en avez jamais entendu parler ? On parle pourtant bien de 2 entités qui sont à l'origine de toutes les situations sur terre : La cause et l'effet.

Pour reprendre les mots du personnage du mérovingien de la saga Matrix : "Voyez-vous, il n'y a qu'une seule et unique constante. Une seule règle d'or, une seule et unique vérité absolue : la causalité. Action, réaction. Cause et effet".


"L'effet", correspond à la situation recherchée : l'objectif, le but. La plupart du temps, lorsque nous arrivons à nous concentrer c'est vers cet effet. Mais ce qu'on a l'habitude d'oublier, c'est la cause, ou le "pourquoi ?". Pourquoi est-ce qu'on recherche cette finalité. Pourquoi est-ce que je m'entraine ? Pourquoi je veux travailler ? Pourquoi je veux rester avec cette personne ? Est-ce que je sais ce dont j'ai besoin pour m’accomplir ? Toutes ces questions auxquelles il faut se confronter avant de partir tête baissée vers un objectif qui ne correspond pas. Pourquoi... La question "pourquoi" est la plus puissante arme pour se défendre contre un monde qui ne cesse de dire "parce que".


Ainsi tous les effets sont aussi responsables des causes : on ne peut pas se plaindre de quelque chose sans se demander "pourquoi cela m'arrive ?". C'est là qu'on arrive à identifier ce qui cloche et qu'on arrive à se rendre compte que la réelle cause de nos problèmes, c'est nous. Il n'y a pas d'équilibre venant de notre spiritualité (comme le dirait le karma) ; il n'y a que des résultats de notre volonté d'agir.


Toutes actions résulteraient-elles alors réellement de choix ? Est-ce que nous avons tout le temps le choix ? Beaucoup de situations nous poussent à agir et créent d'elles-mêmes cette cause. On crée une situation pour en corriger une autre. Il ne faut pourtant pas se noyer dans des objectifs à tout va, pour éviter d'errer sans but profond, sans choses qui nous animent. Il faut savoir ce que l'on veut avant de vouloir aller le chercher. Il faut savoir pourquoi il est important et le prix qu'on est prêt à payer pour l'atteindre.


On ne peut de toute façon pas savoir où l'on va, si on ne sait pas d'où l'on vient. Il nous est nécessaire de structurer ce que l'on veut. Sinon, cela veut dire qu'on se lance dans des objectifs qui ne valent pas le coup. Utiliser notre temps, notre envie et notre énergie dans des actions qui nous correspondent reste la plus belle des choses.


Devenez votre réussite : cause … effet ? A vous de jouer.

Be strong.


  • Twitter - Cercle blanc
  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

Retour en haut